n° 991-992 – Emmanuel Levinas – nov / décembre 2011

20,00 TTC

Né en Lituanie, Emmanuel Levinas (1906-1995) est l’un des penseurs les plus influents de notre temps. Après ses études à Strasbourg, où il fut le condisciple de Maurice Blanchot, il suivit en 1927-1928 les cours de Husserl et de Heidegger à Fribourg. Si Levinas s’inscrit dans le sillage de la phénoménologie husserlienne, son chemin de pensée n’est pas celui d’un épigone, mais ouvre au contraire des horizons nouveaux en articulant le concret phénoménologique de la vie et la rigueur éthique de l’altérité. En rupture avec la tradition venue de l’idéalisme, Levinas participe de ce que Franz Rosenzweig appelait la « nouvelle pensée » : pensée nouvelle en ce qu’elle fait droit à ce que la pensée traditionnelle tenait à l’extérieur d’elle-même. Et là où la tradition philosophique tendait à réduire l’autre au même, nous voyons l’écriture de Levinas travailler à ouvrir des brèches dans le corps de la totalité telles que le philosophe, surmontant son allergie à l’autre, puisse, à l’inverse de la tradition, l’accueillir, le laisser surgir. Des percées d’extériorité…

S o m m a i r e – P r é f a c e

En stock

Qté
Catégorie :