Depuis 1923, une revue littéraire d’audience internationale

Alexandre Vialatte – Tanguy Viel

n° 1109-1110

ISBN 9782351501177
Sommaire détaillé et préface
en cliquant sur la couverture

20,00 TTCAjouter au panier

99e année — n° 1109/1110 – septembre-octobre 2021

ALEXANDRE VIALATTE – TANGUY VIEL

L’idéal d’Alexandre Vialatte (1901-1971) était d’être « sobre, rapide, dense comme le marbre, aérien comme le papillon ». Sans oublier l’humour : « Il m’a toujours semblé, écrivait-il, qu’il y a une parenté entre les plus hauts moments de l’art et les raccourcis saugrenus qui déclenchent le rire. » Par bonheur, son humour est aux antipodes de celui des amuseurs patentés. Il est fait de précision, de rapidité, de poésie et d’apparente incongruité. « Je ne vois pas ce qui n’est pas fantaisie, à commencer par la réalité », écrivait-il à son amie Ferny Besson. Même le tragique est traité chez lui avec le décalage du rire, cette politesse du cœur. Traducteur précoce de Kafka dès sa découverte du Château au milieu des années vingt, Vialatte considérait que le véritable artiste « est celui qui crée son monde, un univers à lui qui ne date que de son œuvre ». Il disait aussi : « Écrire, c’est courir après un sujet qui vous échappe, courir jusqu’au bout du vent. Mais où est le bout du vent ? »… Dans ses romans comme dans ses chroniques, le chatoiement de l’écriture de Vialatte vient souvent d’un jeu de lumière dans l’ironie, qui en fait varier l’intensité. Férocité, dérision et tendresse se superposent dans le plissé de la phrase de cet écrivain qui a su éviter la lourdeur du sérieux pour dire des choses graves.

Romans, essais, récit de voyage à quatre mains, livret d’opéra, l’œuvre de Tanguy Viel affirme sa cohérence à travers des cheminements et des dispositifs singuliers : c’est une attention, toujours vive et inquiète, à la puissance des formes. Le souci formel n’est pas pour cet écrivain cinéphile une manière de styliser après coup le monde, mais l’impulsion même de sa découverte et de sa saisie. Une ligne de basse parcourt son œuvre : la mélancolie. C’est elle qui donne une couleur à ses livres, empruntant volontiers au film noir ses codes, son atmosphère et sa tension. Cette mélancolie relève aussi d’un sentiment générationnel, celui de venir après : après l’époque lumineuse du récit sans ombre, ni soupçon ; après les expérimentations formelles et leurs dispositifs inventifs ; après le temps des idéologies du progrès et de la confiance dans l’Histoire. L’écrivain travaille avec ces ruines, les collectionne pour mieux leur redonner mouvement et énergie.

ALEXANDRE VIALATTE

Denis Wetterwald, Bernard Chambaz, Michel Besnier, Béatrice Commengé, Jean Dutourd, Pierre Jourde, François Taillandier, Hervé Gaymard, Marie-Hélène Raynaud, Fulvia Dal Zotto, Pierre d’Almeida, Denis Grozdanovitch, Marianne Silberfeld-Brouard, Marie-Louise Audiberti, Christian Moncelet, Inès Vissouze-De Haven, Christian Dedet, Michel Chrestien, Marc-François Bernier, Bernard Jannin, Jérôme Trollet, Alexandre Vialatte.

TANGUY VIEL
Laurent Demanze, Didier Coureau, Laetitia Gonon, Pascale Roux, Maxime Decout, Catherine Mariette, Marion Mas, Claude Coste, Brigitte Ferrato-Combe, Tanguy Viel.

CAHIER DE CRÉATION

CHRONIQUES

Conçus et réalisés par les meilleurs spécialistes, les dossiers d’Europe sont depuis longtemps le gage de la solide réputation de la revue en France et dans de nombreux pays à travers le monde.

Europe paraît sept fois par an. Pour ses lecteurs, chaque numéro est la promesse de nouvelles découvertes et de nouveaux bonheurs de lecture. La diversité des thèmes abordés et des éclairages est toujours la règle d’or… Pour autant, un numéro d’Europe ne se limite pas à ce substantiel dossier ! Soucieuse d’associer la réflexion critique à la création contemporaine, la revue s’attache en effet à publier régulièrement des « Cahiers de création » qui font place à des nouvelles, des proses et des  poèmes inédits d’écrivains français et étrangers. Chaque livraison de la revue propose également une série de « Chroniques » consacrées à l’actualité du roman, de la poésie, du théâtre, de la musique, du cinéma et des arts plastiques. Enfin, les « Notes de lecture » viennent compléter ce large panorama de la vie littéraire et culturelle.

Envoi gratuit à partir de 3 numéros commandés