Depuis 1923, une revue littéraire d’audience internationale

Jean Genet - Cédric Demangeot

n° 1103

ISBN 9782351501139
Sommaire détaillé et préface
en cliquant sur la couverture

20,00 TTCAjouter au panier

99e année — n° 1103 – mars 2021

JEAN GENET / CÉDRIC DEMANGEOT

Irrécupérable, telle semble être l’œuvre de Jean Genet. Non seulement au regard des polémiques qu’elle a suscitées et suscite encore, mais plus profondément par son refus de s’apaiser, de pactiser, d’oublier. « Je conserverai en moi-même l’idée de moi-même mendiant » écrivait Genet dans le Journal du voleur. Ni l’humiliation, ni la souffrance, ni l’exclusion n’ont à aucun moment été oubliées. L’ensemble de son œuvre pourrait ainsi être lue comme un refus radical de toute amnistie. Pas d’oubli, et donc pas de mesure ou de compromis. Pas de résilience non plus. Refus aussi de se présenter comme victime puisque seul le choix de la révolte permet de toucher à cette beauté salvatrice, sans cesse recherchée dans les tableaux de Rembrandt ou les sculptures de Giacometti, dans les gestes de ses amants et des êtres en révolte : « J’aime ceux que j’aime, qui sont toujours beaux et quelquefois opprimés mais debout dans la révolte. » De manière encore plus radicale, son œuvre demeure irrécupérable par cette douloureuse remise en question d’elle-même, de sa nécessité, voire de sa justesse. Genet a toujours écrit contre lui-même et n’a pas hésité à raturer, à détruire sa légende, quand il pensait que ses textes sonnaient faux. Sans le moindre accommodement avec les conventions sociales ou littéraires, son œuvre est de celles qui ont changé le paysage théâtral et romanesque du 20e siècle.

Depuis la publication de son premier livre en 1998, Cédric Demangeot, s’est peu à peu imposé comme l’une des voix poétiques les plus saisissantes de sa génération. Dans son œuvre qui est le théâtre d’un affrontement très dur, très âpre avec le négatif, la poésie devient protestation de la vie contre tout ce qui l’entrave, la défigure et la nie. « La poésie — dit-il — doit saboter le réel et le rendre au vivant. »
Alors que le numéro de mars d’Europe venait de partir à l’imprimerie, nous avons appris la mort de Cédric Demangeot, survenue le 28 janvier, à l’âge de 46 ans. Notre tristesse est grande. Son œuvre demeure, « obstinément vivante ».

JEAN GENET
Melina Balcázar, Olivier Neveux, Jean-Yves Coquelin, Robert Abirached, Martin Hervé, Yves Pagès, Guillaume de Sardes, Mairéad Hanrahan, Kadhim Jihad Hassan, Oliver Rohe, Erwan Guéret, Miguel Casado, Leïla Shahid, Agnès Vannouvong, Patrick Autréaux, Gilles Sebhan, Abdellah Taïa, Emmanuelle Salasc.

CÉDRIC DEMANGEOT
Jean-Baptiste Para, Cédric Demangeot, Victor Martinez, Alexandre Battaglia, Bernard Noël, Billy Dranty, Damien Houssier, Isabelle Lévesque, Jérôme Thélot.

CAHIER DE CRÉATION

CHRONIQUES

Conçus et réalisés par les meilleurs spécialistes, les dossiers d’Europe sont depuis longtemps le gage de la solide réputation de la revue en France et dans de nombreux pays à travers le monde.

Europe paraît sept fois par an. Pour ses lecteurs, chaque numéro est la promesse de nouvelles découvertes et de nouveaux bonheurs de lecture. La diversité des thèmes abordés et des éclairages est toujours la règle d’or… Pour autant, un numéro d’Europe ne se limite pas à ce substantiel dossier ! Soucieuse d’associer la réflexion critique à la création contemporaine, la revue s’attache en effet à publier régulièrement des « Cahiers de création » qui font place à des nouvelles, des proses et des  poèmes inédits d’écrivains français et étrangers. Chaque livraison de la revue propose également une série de « Chroniques » consacrées à l’actualité du roman, de la poésie, du théâtre, de la musique, du cinéma et des arts plastiques. Enfin, les « Notes de lecture » viennent compléter ce large panorama de la vie littéraire et culturelle.

Envoi gratuit à partir de 3 numéros commandés