Depuis 1923, une revue littéraire d’audience internationale

À l’occasion de la parution du dernier numéro et du centenaire de la revue Dada

une soirée poétique aura lieu le 23 septembre 2017 à la Maison de la Poésie de Paris

Tristan Tzara / Kurt Schwitters

n° 1061-1062

ISBN 9782351500897
Sommaire détaillé et préface
en cliquant sur la couverture

20,00 TTC Ajouter au panier

95e année — n° 1061-1062 / septembre-octobre 2017

TRISTAN TZARA

Tristan Tzara est-il, comme tant d’autres poètes, trop connu, donc méconnu ? Une partie de son activité créatrice, la plus juvénile, semble avoir étouffé la suite, comme si quatre ou cinq années d’agitation intense, au centre de Dada, avaient effacé une production poétique continue et soutenue durant quarante années encore. Mais sait-on ce qu’était réellement son activité poétique au service de Dada, en dehors de la gesticulation des uns et des autres ? A-t-on vraiment lu Dada ? Le public ne préfère-t-il pas trop souvent s’en remettre à l’anecdote, aux faits divers qui remplissent la chronique Dada ? Et de discuter, à perte de vue, sur le sens philosophique qu’il faudrait attribuer à la geste dadaïste. Pour certains, Dada étant purement nihilisme, il ne peut être question de donner un sens positif à ce qui se veut destruction totale. Or, de son côté, Tzara s’est très tôt efforcé de montrer que toute destruction débouchait sur la création, comme le proclamait naguère le Père Ubu : « Cornegidouille ! nous n’aurons point tout démoli si nous ne démolissons même les ruines ! » Il importe aujourd’hui de considérer ce poète dans la continuité de son aventure et de lire son œuvre pour ce qu’elle est, et non pour ce qu’elle est supposée illustrer. À l’écoute de « cette voix qui eut le génie de faire des mots de tous les jours les mots de toutes les nuits », comme le disait Aragon, se révèle alors un vaste chant humain portant témoignage de l’humanité.

KURT SCHWITTERS

L’œuvre de Kurt Schwitters est à la fois multiforme et fascinante. Comme l’observait Tristan Tzara : « Il est difficile, en parlant de Schwitters, de séparer en tranches bien délimitées ce que fut son activité littéraire de son activité picturale, son activité de sculpteur de celle d’agitateur. Une personnalité aussi entière que celle de Schwitters se refuse à se laisser contenir dans le moule des formules définies. » En 1937, Schwitters quitta l’Allemagne et s’exila d’abord en Norvège, puis lorsque ce pays fut envahi par les nazis en 1940, il se réfugia en Angleterre où il mourut en 1948. Alors que ces années d’exil sont plutôt mal connues en France, ce cahier d’Europe offre l’intérêt d’apporter de précieux éclairages sur les pratiques plastiques et poétiques de Schwitters pendant cette période, tout en embrassant l’esprit d’une œuvre qui demeure essentielle selon une approche européenne de l’histoire des arts.

TRISTAN TZARA
Henri Béhar, Petre Raileanu, Serge Fauchereau, Corine Pencenat, Marc Kober, Émilie Frémond, Maryse Vassevière, Philippe Dagen, Catherine Dufour, Elza Adamowicz, Juan Manuel Bonet, Judith Delfiner, Eddie Breuil, Sébastien Arfouilloux, Tristan Tzara.

KURT SCHWITTERS
Patrick Beurard-Valdoye, Tristan Tzara, Kurt Schwitters, Isabelle Ewig, Agathe Mareuge, Isabel Schulz.

POÈTES DE COLOMBIE

DIRES  &  DÉBATS

CHRONIQUES

Conçus et réalisés par les meilleurs spécialistes, les dossiers d’Europe sont depuis longtemps le gage de la solide réputation de la revue en France et dans de nombreux pays à travers le monde.

Europe paraît sept fois par an. Pour ses lecteurs, chaque numéro est la promesse de nouvelles découvertes et de nouveaux bonheurs de lecture. La diversité des thèmes abordés et des éclairages est toujours la règle d’or… Pour autant, un numéro d’Europe ne se limite pas à ce substantiel dossier ! Soucieuse d’associer la réflexion critique à la création contemporaine, la revue s’attache en effet à publier régulièrement des « Cahiers de création » qui font place à des nouvelles, des proses et des  poèmes inédits d’écrivains français et étrangers. Chaque livraison de la revue propose également une série de « Chroniques » consacrées à l’actualité du roman, de la poésie, du théâtre, de la musique, du cinéma et des arts plastiques. Enfin, les « Notes de lecture » viennent compléter ce large panorama de la vie littéraire et culturelle.

Envoi gratuit à partir de 3 numéros commandés