n° 984 – Georg Trakl – Christa Wolf – avril 2011

18,50 TTC

Synthèse inouïe de tradition et de rupture, l’œuvre de Georg Trakl (1887-1914) représente l’une des avancées les plus extrêmes de la poésie de son temps. Comme l’écrit dans ce numéro d’Europe Claudio Magris : « La poésie de Trakl est une fondation du monde. Il fait partie de ces poètes qui, à l’instar de Hölderlin, sont appelés à fonder une vérité ou à en révéler l’absence, à rendre la terre habitable ou à montrer l’inhabitable. Lire Trakl, c’est s’interroger sur les choses dernières, sur la possibilité même de la poésie, sur le sens extrême de la vie. Les interprétations de Trakl sont autant de confrontations avec l’essence de notre destin. »
La parution en 1963 du Ciel divisé valut d’emblée à Christa Wolf une considérable notoriété, d’abord dans son pays, la RDA, puis à l’étranger. Aujourd’hui reconnue comme l’un des plus grands écrivains contemporains de langue allemande, Christa Wolf a pu dire que tous ses livres étaient « nés de l’accord ou de la friction, de l’espoir ou du conflit ». La matière de son œuvre est inséparable d’un long cheminement accompagné par cette interrogation : comment être lucide ?

S o m m a i r e – P r é f a c e

En stock

Qté
Catégorie :