n° 957-958 – J.-M. G. Le Clézio – Michel Jourdan – janv / fév 2009

18,50 TTC

Depuis la publication du Procès-verbal (1963) qui valut le Prix Renaudot à son jeune auteur de vingt-trois ans, le jetant sans égard sur la scène médiatique, les livres de Le Clézio n’ont jamais laissé les lecteurs et la critique indifférents. Le prix Nobel de littérature a couronné en 2008 cette œuvre mouvante et plurielle, placée sous le signe du déplacement, du décalage et du métissage. L’un des traits les plus constants du parcours de Le Clézio se reconnaît dans le fait qu’il n’a eu de cesse de lever les barrières entre les cultures et les imaginaires, de lutter contre les enfermements, les stéréotypes, les rigidités de toute nature. Par-delà les désordres planétaires, il nous invite à écouter la voix silencieuse des peuples dominés — Amérindiens, Touaregs pourchassés du désert saharien, esclaves marrons de l’île Maurice, clandestins sans-papiers cherchant refuge dans les capitales occidentales, peuples de l’eau d’Océanie que l’histoire ignore superbement…

S o m m a i r e – P r é f a c e

En stock

Qté
Catégorie :