n° 1032 – Federico Garcia Lorca – avril 2015

20,00 TTC

C’est à Lorca poète et dramaturge que ce numéro d’Europe est consacré. On redécouvrira aussi, dans une traduction nouvelle, l’un de ses plus beaux recueils de poèmes, le Divan du Tamarit. Et ce n’est pas sans émotion qu’on lira les magnifiques réflexions et témoignages de poètes qui l’ont connu ou qui, appartenant à des générations postérieures, sont des guides lumineux pour cheminer sur les pas du poète andalou. Parmi eux, Vicente Aleixandre, Luis Cernuda, José Lezama Lima, José Ángel Valente, ou encore Pablo Neruda qui écrivait en 1937 : « Federico García Lorca ! Il était populaire comme une guitare, gai, mélancolique, profond et clair comme un enfant, comme le peuple. On aurait eu beau chercher et chercher encore, pas à pas, dans tous les coins, qui sacrifier comme on sacrifie un symbole, en rien ni en personne on n’aurait trouvé mieux qu’en cet être choisi l’incarnation profonde du peuple espagnol… Sans doute il est mort, sacrifié comme un lis, comme une guitare sauvage, il gît sous la terre que ses assassins ont poussée du pied sur ses blessures, mais sa race se défend comme ses chants, debout et chantant, cependant que sortent de son âme des tourbillons de sang, et il en sera ainsi pour jamais dans la mémoire des hommes. »
— On en parle ici —

S O M M A I R E – P R É F A C E

En stock

Qté
Catégorie :