n° 887 – Karen Blixen – mars 2003

18,30 TTC

Née au Danemark en 1885, Karen Blixen vécut longtemps en Afrique noire. De retour dans son pays natal en 1931, suite à la faillite de sa plantation de café, elle se consacra pleinement à son œuvre littéraire. Des Sept contes gothiques à La Ferme africaine, du Festin de Babette aux Chevaux fantômes, ses contes et ses récits sont devenus des classiques de la littérature contemporaine. John Updike en a donné la raison : « La qualité des contes de Karen Blixen ne dépend certes pas de la seule force vive de la narration orale et de son suspense. Le fil d’argent des intrigues serpente dans des phrases d’une parfaite justesse et d’un accent incomparable. Paysages évoqués avec un œil de peintre et selon une facture majestueuse; descriptions empreintes d’un amour qui sait garder ses distances ; à quoi il faut ajouter un esprit philosophique qui doit quelque chose à la causticité de son compatriote Kierkegaard et plus encore au siècle des Lumières, avec sa passion féline du jeu et sa psychologie sans illusion que tempère toutefois une aspiration supérieure à l’harmonie et à la sérénité. Déployant une incontestable force intellectuelle, elle accordait ses soins les plus exigeants à des matériaux qui en d’autres mains n’eussent été que des drames de pacotille, des histoires d’une chimérique et lunaire extravagance. »

S O M M A I R E – P R É F A C E

En stock

Qté
Catégorie :