n° 885-886 – Choderlos de Laclos – Thaïlande & Laos – janv / février 2003

18,30 TTC

Né à Amiens en 1741, mort à Tarente en 1803, ancien élève du Corps royal d’artillerie, secrétaire du duc d’Orléans, orateur écouté du Club des Jacobins pendant la Révolution, nommé général sous Bonaparte, auteur d’un discours académique sur l’éducation des femmes, théoricien en matière de fortifications militaires, Laclos est surtout l’auteur d’un chef-d’œuvre d’une compacité de cristal et d’une prodigieuse intelligence de construction, Les Liaisons dangereuses, dont on ne compte plus les éditions et les adaptations cinématographiques, et qui brille de tous ses feux au firmament de la littérature. Aussi énigmatique que l’auteur, ce roman a suscité tour à tour l’horreur et l’admiration. « Ce livre, s’il brûle, ne peut brûler qu’à la manière de la glace », disait Baudelaire. Acte littéraire majeur, il fait également sens dans l’histoire des idées et des sentiments. Au-delà même de la grande question de l’égalité de l’homme et de la femme dans l’exercice de leurs passions, des liens entre l’écriture et le désir amoureux, entre la maîtrise de soi et la soumission aux normes sociales, le roman de Laclos offre à la réflexion une matière infiniment riche et ne cesse de susciter le foisonnement des approches critiques.

S O M M A I R E – P R É F A C E

Catégorie :